Le permis à 1€ par jour et microcrédit social

Partagez

Le Permis à 1€ par jour, qu’est ce que c’est ?

Priorité aux jeunes ! Que ce soit dans le monde du travail ou tout simplement pour des besoins quotidiens, le permis de conduire est important, mais souvent difficile à financer…

« Les Tutos du CRIJ » : Le Permis à 1€ par jour ! Découvrez en 2 minutes comment ça marche!

Le permis à 1€ par jour a été mis en place par l’Etat en partenariat avec les banques. C’est un prêt dont les intérêts sont intégralement pris en charge par l’Etat. L’objectif principal est de faciliter l’accès au permis de conduire pour les jeunes, élément crucial dans une recherche d’emploi.

Par conséquent, il faut contacter une auto-école partenaire, signer un contrat spécifique avec celle-ci, contrat qui n’entrera en vigueur que lorsque le candidat aura trouvé un établissement financier partenaire acceptant son dossier.

Les conditions pour avoir cette aide

Cette aide concerne tous les jeunes de 15 à 25 ans, sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement financier. Elle peut être utilisée pour le financement des permis de catégorie B et A. Par ailleurs, il faut s’inscrire dans une auto-école ayant signé un partenariat avec l’État dans le cadre de l’opération « permis à 1€ par jour ». Le candidat ne peut pas avoir déjà été inscrit dans une auto-école auparavant ou avoir déjà bénéficié de cette aide. Enfin, il faut généralement pouvoir présenter un garant. L’État, via les Missions locales, peut se porter garant.

Précisons que cette aide est un prêt et comme tout prêt, il devra être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager…

En savoir plus

Rendez-vous sur le site de la Sécurité Routière pour avoir plus d’informations.

Le microcrédit social, un prêt « accompagné » destiné aux personnes en difficultés financières.

C’est pour qui ?

Le microcrédit social (ou microcrédit personnel) s’adresse à des personnes en difficultés d’un point de vue socio-économique et qui peuvent difficilement bénéficier d’un crédit classique. Ce crédit est accompagné, c’est-à-dire qu’il sera suivi par un travailleur social, de la démarche à la concrétisation. Il est généralement mis en place pour répondre à un projet personnel comme passer son permis, mais également l’achat ou la réparation d’un véhicule pour des besoins professionnels, une formation professionnelle, des soins de santé…

Les conditions

Comme nous l’avons dit précédemment, la première condition est d’être accompagné par un travailleur social et d’avoir un projet. C’est uniquement dans ce cadre que s’inscrit le microcrédit social. Le montant du prêt se situe généralement entre 300 et 3000€ mais peut aller jusqu’à 12000€ selon les conditions (à voir avec votre conseiller). La durée des prêts varie entre 6 mois et 5 ans. Enfin, le taux du crédit est fixé par le prêteur mais se situe généralement entre 1,5 et 4%.

Les démarches

Pour obtenir un microcrédit, il ne faut pas s’adresser directement à une banque mais à un réseau d’accompagnement social. Un travailleur social sera chargé d’accueillir la personne et d’étudier son dossier, son projet. C’est ensemble qu’ils pourront éventuellement formuler une demande de microcrédit à une banque agréée.
Il faut donc s’adresser à l’un des organismes suivants :

  • une association nationale ou régionale à vocation sociale,
  • une régie de quartier,
  • une association d’insertion ou de lutte contre l’exclusion,
  • un centre communal d’action sociale (CCAS), placé auprès d’une mairie.

En cas d’accord avec la banque, le crédit sera accordé et comme tout crédit, il engagera à un remboursement selon certaines conditions.
Si vous ne savez pas où aller, consultez cette carte ou prenez contact avec votre mairie pour trouver l’organisme qui pourra vous accompagner.
Enfin, pour en savoir plus, suivez le guide !

Rédacteur : CRIJ - Claire V.
Date de mise à jour : 08/06/2018

eget Phasellus non risus. ut dapibus