Mutuelle étudiante

« La Sécu étudiante »
Mutuelle étudiante

Rédacteur : CRIJ - Claire V.
Date de mise à jour : 27/12/2016
Mots clés : étudiant, mutuelle, santé

Choisir une mutuelle étudiante, c’est s’inscrire à un centre de sécurité sociale pour gérer vos remboursements liés à vos dépenses de santé

Une mutuelle étudiante qui gère vos remboursements

Vous avez 20 ans ou plus dans l’année universitaire ? A votre inscription en études, vous devez choisir une mutuelle étudiante. Cette « mutuelle étudiante » est en fait votre sécurité sociale, c’est pour cela qu’elle est obligatoire.

Vous devez payer une cotisation annuelle qui est comprise généralement dans vos frais d’inscription (215€ pour l’année universitaire 2016-2017). En Champagne-Ardenne, le choix s’effectue entre la MGEL et la LMDE.

Attention: Il est important de ne pas confondre l’affiliation à une mutuelle complémentaire et l’affiliation à une mutuelle en tant que complémentaire santé.

Une complémentaire santé étudiante

En plus de votre sécurité sociale, vous pouvez choisir une complémentaire santé pour compléter vos remboursements. En effet, sécurité sociale que vous avez choisi ne prend pas en charge les remboursements liés à vos dépenses de santé à 100%. Cette complémentaire santé n’est pas obligatoire et est payante sous la forme d’une cotisation mensuelle généralement. Vous avez le choix de votre complémentaire santé, qui peut être celle de vos parents, une mutuelle étudiante ou encore une autre mutuelle. Si vous êtes étudiant boursier, renseignez-vous sur le programme Studéo qui propose une aide à l’acquisition d’une complémentaire.

Et lorsque l’on n’est plus étudiant ?

Dès la fin de vos études, contactez la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) la plus proche de votre lieu de résidence. La démarche classique est la suivante :

  • Remplissez ce formulaire de changement de situation entraînant un changement d’affiliation
  • Fournissez les pièces justificatives
  • Déposez le dossier complet à la CPAM de votre lieu de résidence

Précisons que du 1er octobre de l’année de la fin de vos études jusqu’au 30 septembre de l’année suivante, vous pouvez maintenir votre statut d’étudiant (soit un an après la fin de vos études).

Enfin, il peut exister de nombreux cas particulier selon la situation des parents, votre âge, votre activité (étudiant salarié). Rendez-vous sur le site Ameli pour trouver des réponses à votre cas personnel.

Imprimer Haut de page
1f27b1860b45e43698ea653c015e214eVVVVVVVVVVVVVVV