La colocation

« Economie et convivialité ! »
La Colocation

Rédacteur : Rémi DE LA RUA MARTIN
Date de mise à jour : 13/04/2017
Mots clés : colocation, jeune, logement

Face aux prix des loyers en constante augmentation pour des surfaces parfois minuscules, la colocation s’impose comme une alternative à la fois économique et conviviale !

Parfait pour les jeunes et les étudiants

La colocation entre de plus en plus dans les habitudes en France et permet non seulement de mieux gérer son budget, mais également de faire des rencontres, de s’enrichir à travers une expérience de vie en communauté.

Le bail

En pratique, une colocation peut s’organiser de deux façons différentes.

  • Le bail individuel : chaque colocataire signe un contrat de location unique avec le bailleur qui précisera quelle pièce lui est réservée et quelles pièces sont communes.
  • Le bail collectif : un contrat unique de location est signé par tous les colocataires qui s’organiseront ensuite entre eux pour le partage du loyer.

Trouver la bonne coloc’

Sachez qu’une fois les premiers contacts établis, il est coutume d’organiser des entretiens pour voir si l’entente est possible et pour se mettre d’accord sur les règles de vie.

Pour trouver la colocation qui vous correspondra, le plus simple est de répondre aux annonces sur des sites reconnus et fiables :

D’autres solutions de colocation

Depuis 2009, il est possible de s’installer en colocation dans un logement HLM. Pour cela, il faut d’abord trouver un colocataire puis remplir un dossier et se présenter ensemble aux bailleurs sociaux.

Enfin, l’AFEV met en place les KAPS (Koloc A Projet Solidaire) qui visent la mise en place d’un projet solidaire parallèle à la vie en colocation. Ces projets ont pour objectif de lutter contre les inégalités et de renforcer le lien social en abordant des thèmes comme l’éducation, le développement durable, la santé…

Conseils du pro

Attention aux arnaques

A ne pas confondre avec la « location contre services » (qui peut intervenir dans le cadre du logement intergénérationnel par exemple), les annonces abusives de « location contre faveurs » se multiplient sur les sites d’annonces. Les loyers sont souvent dérisoires, voire gratuits, mais les « faveurs » en question ont souvent un caractère sexuel… Privilégiez les sites d’annonces où il faut s’inscrire pour éviter ce genre de mauvaises surprises.

Imprimer Haut de page
f174da036bc1e618dac8400ec7dad025xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx