Ce qu’il faut savoir sur les formations en alternance

« Un employeur à tout prix »
Cadre legal

Rédacteur : CRIJ - Christine P.
Date de mise à jour : 04/11/2016
Mots clés : alternance, droits

Vous souhaitez avoir une expérience en entreprise pour trouver un emploi plus facilement ? Vous avez entendu parler de l’alternance. Mais, savez-vous ce que cela signifie concrètement ?

Qu’est-ce que l’alternance ?

Par alternance, on entend période de cours alternant avec période en entreprise. On parle en général de contrat d’apprentissage (pour les moins de 25 ans) ou de contrat de professionnalisation mais il existe d’autres formes d’alternance.

Les différents types d’alternance

On entend par alternance des périodes de mise en situation professionnelles et de formation. Cela peut se faire sous différentes formes :

  • Contrat d’apprentissage : Contrat de travail,  apprenti rémunéré par l’entreprise.
  • Contrat de professionnalisation : Contrat de travail, alternant rémunéré par l’entreprise.
  • Stage dans le cadre de la formation initiale : Convention de stage, étudiant percevant une gratification versée par l’entreprise dans le cadre d’un stage supérieur à 2mois.
  • Stage dans le cadre d’une formation rémunérée : Convention de stage, stagiaire de la formation continue, allocation versée par le Conseil régional Grand Est ou Pôle emploi, variable selon votre statut.

Le montant de la rémunération varie selon le type d’alternance.

Trouver une entreprise

Quelle que soit la formule pour laquelle vous allez opter, vous devrez trouver une entreprise qui pourra vous accueillir ainsi qu’un centre de formation.

Le rythme de l’alternance

Le rythme de l’alternance est variable (2,5 jours en entreprise – 2,5 jours en formation, une semaine sur deux, une semaine sur 3, 15 jours-15 jours…) selon la formation que vous allez suivre.

Contactez le centre de formation pour avoir plus d’informations à ce sujet.

Le diplôme préparé

Le diplôme préparé peut être un CAP (Certificat d’Aptitudes Professionnelles), un bac pro, un Brevet de Technicien Supérieur, un Diplôme Universitaire de Technologie, une licence professionnelle, un diplôme d’école d’ingénieur ou de commerce, un diplôme du paramédical ou du social…

Le public concerné

Le public concerné par ces formations dans le cadre de la formation continue s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ainsi qu’aux bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active, de l’Allocation Spécifique de Solidarité, l’allocation pour adulte handicapé ou d’un contrat unique d’insertion.

Un engagement réciproque

En tant que salarié ou stagiaire, vous avez des droits et obligations. Le contrat de travail ou la convention de stage  les formalise et chacun des acteurs (entreprise/centre de formation/stagiaire) doit respecter des engagements précis, notamment en ce qui concerne :

  • les missions que vous devrez mener à bien,
  • l’organisation de votre travail,
  • le tutorat,
  • la durée de travail hebdomadaire,
  • la rémunération.

Zoom sur

Pour aider les alternants à financer leur logement : le mobili-jeunes.

Imprimer Haut de page
b7f8023b090e1c4fa47a6716cf69ab08ttttttttttttttttttttttttt