J’ai d’autres problèmes à l’école…

Réorientation et passerelles pour les lycéens
Partagez

Dans le cadre de votre scolarité, vous pouvez être confronté à différents problèmes. N'hésitez pas à contacter les professionnels qui peuvent vous aider à sortir de ce mauvais pas !

Victime de harcèlement scolaire

Qu’est-ce que c’est ?

Il y a harcèlement lorsqu’un élève tient des propos ou des comportements répétés vis à vis d’un autre élève entraînant une dégradation des conditions de vie de la victime.

Les actes concernés peuvent être des brimades, des humiliations, des insultes répétées…

D’ailleurs, qu’ils aient été commis au sein ou en dehors de l’établissement, les faits sont sanctionnés.

Que faire ?

  • Il faut PARLER.
  • Aussi, la victime ou les parents doivent alerter la direction de l’établissement.
  • La victime et les parents peuvent également saisir le direction académique des services de l’éducation nationale (Dasen), notamment pour un changement d’établissement.
  • La victime peut porter plainte contre le ou les auteurs du harcèlement, quel que soit leur âge.

Plus d’information sur le site Service Public.

Où s’adresser ?

  • Le site Non au harcèlement et pour le harcèlement sur le net, allez sur le site Internet sans Crainte.
  • Par téléphone : 30 20 (numéro vert Non au harcèlement) ou le 0800 200 000 (numéro vert Net écoute en cas de harcèlement sur internet).

 

Exclu de mon établissement scolaire

Posez-vous les questions suivantes :

  • Les faits sont ils avérés ?
  • L’exclusion est-elle justifiée ?
  • L’exclusion est-elle définitive ?

Si vous jugez l’exclusion injustifiée

  • Contestez la décision prononcée par le Conseil de Discipline dans un délai de 8 jours auprès du Recteur d’Académie.
  • Le recteur dispose d’un délai d’un mois, à partir de la date de réception du recours, pour réunir la commission académique et transmettre sa décision au requérant.

Si l’exclusion est définitive

  • De toute manière, vous serez pris en charge par les services académiques pour votre rescolarisation si vous avez moins de 16 ans.
  • En vue d’une réaffectation dans un autre établissement scolaire, le responsable légale de l’élève mineur.e doit formuler par courrier le souhait de continuer dans la même formation si c’est le cas.

Bon à savoir

  • Dans tous les cas, l’exclusion définitive ne peut être prononcée qu’après la tenue d’un Conseil de Discipline ; elle  est la seule sanction scolaire à ne pas être effacée du dossier administratif de l’élève après un an.

A  titre préventif

Dès la rentrée, lisez scrupuleusement le règlement intérieur et se le remémorer tout au long de l’année scolaire. Si vous l’avez perdu, adressez-vous au bureau de la vie scolaire ou au secrétariat.

Sans établissement scolaire pour la rentrée

Les 1ères démarches à faire 

  • Avant tout, vous pouvez vous manifestez auprès de votre ancien établissement  qui est responsable de votre suivi scolaire pendant un an après la fin de votre scolarité. Sinon vous recevrez normalement une invitation en septembre pour faire le point.
  • Prenez contact  avec le Centre d’Information et d’Orientation.

Bon à savoir

A titre préventif

Quelque soit son niveau scolaire, il est important d’aborder la question de son orientation bien en amont de la fin de l’année. Vous pourrez ainsi anticiper au mieux votre inscription.

Je ne me plais plus dans mon collège/lycée/université

Le décrochage est un processus qui conduit un jeune en formation initiale à se détacher du système de formation jusqu’à le quitter avant d’avoir obtenu un diplôme.

Les raisons du décrochage peuvent être diverses :

  • mauvais choix d’orientation,
  • difficultés scolaires,
  • problèmes familiaux,
  • mal-être…
Les 1ères démarches à faire 
  •  Si vous avez plus de 16 ans, la Plateforme de suivi et d’appui aux jeunes décrocheurs vous accompagnera et vous proposera des solutions pour un retour en formation, trouver une alternance ou une entrée dans la vie active.
  • Contactez avec le Centre d’Information et d’Orientation (CIO) pour effectuer un point sur votre situation, ainsi que la Mission Locale de votre territoire dont l’objet est de faciliter l’insertion sociale et professionnelle des 16-25 ans (si vous quittez le système scolaire).
  • A l’université, une réorientation peut être possible dès le mois de janvier. Pour ce faire, prenez contact avec la Mission Orientation de l’Université le plus tôt possible.

Pour les 16/25 ans sans qualification, rendez-vous sur le site Reviens te Former !

Zoom sur

En France, la scolarisation est obligatoire jusque l’âge de 16 ans

Rédacteur : CIJ Val d'Oise / BIJ Orne
Date de mise à jour : 12/04/2018

leo. Lorem porta. et, velit, ut mattis dapibus