Droits des personnes en situation de handicap

Droits des personnes handicapées
Partagez

Il existe divers dispositifs d'aide dans l'accompagnement pour les jeunes en situation de handicap. Pour en bénéficier, un projet personnalisé de scolarisation doit être défini et validé par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Les organismes pour vous aider

  • Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH)

Les MDPH proposent essentiellement des services de type administratif (conseil, aide, soutien).

Elles sont en charge de l’application des droits des personnes handicapées (allocations, prestations de compensation, orientations scolaire et professionnelle, accueil en établissements spécialisés, ainsi que de l’aide et le soutien quant à la réalisation des démarches administratives des personnes en situation de handicap et de leur famille.

Il en existe une par département et elles sont gérées par le Conseil Départemental.

  • Cap Emploi

Présent dans tous les départements , Cap Emploi a pour mission de faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Pour obtenir l’aide de Cap Emploi, il est nécessaire d’avoir la reconnaissance « travailleur handicapé », délivrée par la MDPH.

Scolarité et handicap

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) est l’établissement qui sera en mesure de vous accompagner pour préparer et adapter la scolarité de votre enfant.

De plus, il est important d’être accompagné par l’équipe éducative de l’école de référence.

Il existe différents dispositifs de scolarisation en établissements scolaires classiques.

L’élève suit le programme avec des aménagements. Il peut être assisté par un Accompagnant d’élève en situation de  handicap (anciennement Auxiliaire de Vie Scolaire)

  • Les critères pour bénéficier de l’aide d’un Accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH)

En fait, l’attribution d’un AESH est possible dès lors qu’un examen approfondi de la situation de l’enfant  fait apparaître le besoin, pour une durée déterminée, d’une aide humaine apportée dans le cadre de la vie scolaire quotidienne, en vue d’optimiser son autonomie dans les apprentissages. La MDPH prend la décision d’attribuer ou non un AESH à l’élève.

Les parcours de scolarité

En maternelle et élémentaire

Les Ulis-écoles (classes pour l’inclusion scolaire)

En général, ils intègrent les enfants de 3 à 12 ans au sein des écoles maternelles classiques, ce qui leur permet de suivre un enseignement adapté à leur handicap.

En collège et lycée

Les ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire)

Ils permettent un enseignement adapté mais proche du rythme scolaire classique.

En collège

Les EREA (établissements régionaux d’enseignement adapté)

Ils accueillent à partir de la 6e des jeunes en grandes difficultés scolaires ou sociales ou présentant un handicap.

Les sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa)

Elles accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et persistantes auxquelles n’ont pu remédier les actions de prévention, d’aide et de soutien.

La scolarisation en établissement spécialisé

Un tiers des enfants en situation de handicap est scolarisé dans un établissement médico-social ou hospitalier, ce qui leur permet de bénéficier d’une prise en charge globale scolaire, éducative ou thérapeutique.

L’élève handicapé peut séjourner, à plein temps ou partiel dans un établissement spécialisé qui lui proposera un accueil en internat ou en externat.

Enfin, vous trouverez toutes les informations sur le site du Rectorat de l’Académie de Reims.

Étudier dans l’Enseignement Supérieur

Le Service d’aide aux Etudiants (SAE) – mission handicap a pour objectifs de concevoir, mener et développer un dispositif d’accompagnement pour les étudiants en situation de handicap suivant leur cursus à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Rédacteur : CRIJ - Christine P.
Date de mise à jour : 24/04/2018

sit Phasellus Curabitur venenatis et, Praesent dolor. consequat.