Droits et protection des jeunes

« Briser le silence »
Soutien-Ecoute-aide psychologique

Rédacteur : CRIJ - Christine P.
Date de mise à jour : 28/12/2016
Mots clés : droit, enfant, jeune, protection

En cas de difficulté avec sa famille, il est important de faire les démarches nécessaires pour se protéger.

Droits et famille

Les parents se doivent de protéger, entretenir et éduquer leurs enfants jusqu’à ce qu’ils deviennent autonomes. C’est une obligation légale. Cet entretien peut s’étendre après sa majorité si l’enfant ne possède aucune ressource, poursuit des études, est en recherche d’emploi, ou souffre d’un état de santé qui l’empêche de subvenir à ses besoins.

En cas de séparation des parents, ces derniers devront se mettre d’accord sur la résidence de l’enfant. S’ils n’y parviennent pas, un juge aux affaires familiales (JAF) peut intervenir. A noter qu’à partir de 13 ans (âge de discernement), les enfants peuvent donner leur avis en ce qui concerne leur mode de garde.

Enfin, il est possible pour un mineur de ne plus être sous l’autorité de ses parents à travers l’émancipation. Il acquiert alors presque tous les droits d’un adulte (sauf la possibilité d’être commerçant, de voter ou d’être élu). L’émancipation n’est possible que si l’enfant est âgé d’au moins 16 ans. La demande devra être formulée par les deux parents ou par l’un deux auprès du tribunal d’instance.

Victime ou témoin de violences : brisez le silence

Qu’elle soit verbale, psychologique, physique voire sexuelle, la violence représente une atteinte à l’intégrité physique ou psychique de la personne. D’où qu’elles viennent, il est primordial de ne pas rester silencieux face à ces violences.
Si vous êtes témoin ou victime, le Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger a mis en place un numéro gratuit et anonyme pour dénoncer ces situations de danger. Composez-le 119 : 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, numéro entièrement gratuit. Si vous êtes dans la Marne, n’hésitez pas à contacter l’Association d’Accompagnement Educatif de la Marne qui peut vous aider.

Si vous êtes scolarisé, vous pouvez demander conseil à l’assistant de service social de votre collège ou lycée.

Vous pouvez également en parler à des proches, des personnes de confiance qui sauront vous conseiller et vous aider.

Conseils du pro

Dans les cas de maltraitance, la famille proche est souvent à l’origine des violences et mauvais traitements subis par un enfant. Il est donc important de trouver des solutions d’hébergement adaptées. Pour cela, l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), qui dépend du Conseil Départemental , organise un placement adapté que ce soit en famille d’accueil ou dans un foyer de l’enfance. Contactez votre Conseil Départemental.

Imprimer Haut de page
625874254694510fa6560b3bf92f231eUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU