Echanges et rencontres interculturelles

« La diversité culturelle comme richesse »
Echanges et rencontres interculturels

Rédacteur : CRIJ/CIED - Raphaël P.
Date de mise à jour : 03/02/2015
Mots clés : échanges, Interculturel, rencontres

Que vous soyez lycéen, étudiant, apprenti, en formation professionnelle ou continue, sachez qu’il existe des dispositifs permettant d’effectuer des échanges ou des rencontres interculturels, en dehors du cadre scolaire.

Echanges européens pour partir en groupe

Le dispositif Erasmus + Jeunesse & Sport permet à un groupe de jeunes âgés des 13 à 30 ans de se rencontrer de 1 à 3 semaines dans un des pays participant au programme et de travailler ensemble sur une thématique (lutte contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, diversité culturelle, avenir de l’Europe….). Les échanges sont organisés par une organisation ou association à but non lucratif ou un organisme public local, régional ou national s’occupant d’animation de jeunesse et ils sont gratuits. Peuvent y participer un maximum de 60 jeunes issus d’au moins 2 pays (minimum 4 participants par nationalité).

Echanges interculturels pour partir en solo

Organisés dans le cadre du programme Erasmus + Jeunesse & Sport, des séminaires de réflexion, d’une semaine à 20 jours, se tiennent régulièrement dans les pays d’Europe et du pourtour méditerranéen. Echanges d’éducation non formelle, ils portent généralement sur des questions de société et de politique internationale. Pour y participer, il faut être motivé et intéressé par la thématique du séminaire et avoir entre 18 et 30 ans. Normalement 70% des frais de transport sont remboursés à l’issue du projet et vous êtes nourris et logés par l’association qui organise le séminaire.

A noter les bourses Zellidja et les bourses « projet individuel en Allemagne » de l’OFAJ, qui permettent de soutenir des projets individuels.

Echanges avec l’Allemagne

Les fédérations de jeunesses, associations, villes ou comités de jumelage en France et en Allemagne organisent des échanges de jeunes auxquels des groupes ou des personnes individuelles peuvent prendre part. Pour y participer, il faut contacter l’Office franco-allemand pour la Jeunesse.

Les chantiers internationaux

Une autre possibilité de partir de 1 à 3 semaines pendant les vacances d’été sont les chantiers internationaux.

A noter le rôle du Conseil de l’Europe, qui peut soutenir des
projets liés à l’éducation non-formelle pour les professionnels de la jeunesse
(ONG et réseaux de la jeunesse).

Imprimer Haut de page
6582d69a35486dadd20a2e50e5eca4ad{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{