Trouver un stage à l’étranger dans le cadre de ses études

« Stage, Prácticas, Traineeship, Praktikum…? »
Trouver un stage en dehors de ses études

Rédacteur : CRIJ/CIED - Raphaël P.
Date de mise à jour : 16/02/2017
Mots clés : étranger, stage

Effectuer un stage à l’étranger est de plus en plus fréquent dans le cadre d’un cursus, mais les écoles ne peuvent pas toujours vous en proposer. Plusieurs choix s’offrent à vous : chercher des annonces, envoyer des candidatures spontanées ou passer par une agence « clés en main ».

La convention de stage

Attention, la notion de stage revêt des réalités bien différentes d’un pays à l’autre ! Dans de nombreux pays elle s’apparente à une courte période de travail. Quoiqu’il en soit, votre école doit vous fournir une convention de stage destinée à votre future entreprise d’accueil. Un panorama en Europe à consulter dans les dossiers « Stages en Europe » du réseau Euroguidance France.

Où trouver des offres de stages ?

Trouver des offres de stages en vue d’envoyer votre CV et lettre de motivation (adaptée aux habitudes du pays ciblé) n’est pas la solution la plus répandue. En effet, seuls quelques rares sites tels que Kapstagesl’EtudiantErasmus Intern ou Bab.la stage permettent d’identifier des annonces de ce type. Les candidats sont en revanche très nombreux…

Envoyer des candidatures spontanées

C’est la méthode la plus répandue, qui s’apparente beaucoup à une recherche d’emploi. Mais un conseil avant d’écrire : réfléchissez bien au type d’entreprises et aux secteurs professionnels qui vous intéressent, de façon à vous constituer des mailing-list ciblées. Surtout, ne vous contentez pas des pages jaunes. Il est préférable d’identifier des annuaires d’entreprises spécialisés, par exemple Europages ou Kompass (certains services payants). Vous  y trouverez des listes d’entreprises qui vous permettront de les contacter via les mails (ou les formulaires) contacts de leur site web.

Passer par une agence de stages « clés en main »

Une autre alternative, il est possible de s’inscrire auprès d’une agence spécialisée qui va se charger de toutes les démarches pour vous trouver un stage dans le domaine et le pays qui vous intéressent. Bien entendu, ce service est payant (comptez de 300 à  1000 €) et il est conseillé d’être attentif aux prestations proposées et d’opter pour une agence située en France. A noter, pour la recherche de stages dans le domaine agricole, les différentes formules d’Odyssée Agri. A noter également l’association AIESEC, implantée dans de nombreuses écoles, qui peut vous aider à trouver une entreprise d’accueil.

Et les finances… ?

Excepté si l’on effectue son stage dans le cadre d’Erasmus+ enseignement supérieur pour lequel la bourse est octroyée (de 200 à 600€), financer son stage est souvent le parcours du combattant. Toutefois il existe des bourses spécifiques de mobilité proposées souvent par les pouvoirs publics (Ministères, Conseils régionaux, municipalités, Union européenne…) et parfois par des organisations privées.

A noter que l’Office franco-allemand pour la Jeunesse/OFAJ propose des bourses de stage pour les étudiants de filière professionnelle ou universitaire. A consulter également, notre plaquette Jobs, Stages, Volontariat en Allemagne (PDF) et la brochure Recherche d’emplois et de stages en Allemagne, publiée tous les ans par le CIDAL.

Pour le Québec, l’Office franco-québécois pour la jeunesse/OFQJ accorde également des bourses de mobilité aux étudiants et apprentis français.

Témoignage

Imprimer Haut de page
b480b9fb95dec7ce5d95259ebde8be77}}}}}}}}}}}}}}