Quelles démarches administratives ?

« Je pars, je me prépare ! »
Quelles démarches administratives

Rédacteur : CRIJ/CIED - Raphaël P.
Date de mise à jour : 13/10/2016
Mots clés : démarches, voyage

Vous voulez partir à l’étranger pour étudier, travailler ou faire un stage ? Quel que soit le motif de votre séjour et sa durée, pensez aux papiers indispensables et à votre couverture sociale.

Les papiers indispensables

  • Carte d’identité, passeport

Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent pour circuler, séjourner et travailler dans un pays de l’UE. Toutefois, après 3 mois de séjour, vous devrez, suivant le pays d’accueil, vous faire enregistrer auprès des autorités locales (généralement à la mairie ou à la police du domicile). Cet enregistrement est obligatoire dans de nombreux pays (par exemple : en Belgique, en Croatie, en Espagne, au Luxembourg ou en Pologne). Cette attestation a une durée de validité illimité.

  • Visa

Les ressortissant européens n’ont pas besoin de visa pour voyager dans l’UE. Ce document est souvent obligatoire pour les pays hors Europe. Il existe différents types de visa dont la validité varie en fonction de la législation du pays d’accueil. Pour plus de renseignements, consultez le consulat du pays que vous voulez visiter dans la rubrique Annuaire Maison des Français à l’étranger.

  • Permis de conduire

Le permis de conduire français est reconnu par convention dans tous les Etats membres de l’UE. Hors de l’UE, certains pays exigent que votre permis soit accompagné d’un permis de conduire international. Il est délivré gratuitement par la préfecture et valable 3 ans. Pour plus d’information, consulter la rubrique conduire à l’étranger.

La couverture sociale et santé

La carte européenne d’assurance-maladie est gratuite et valable deux ans. Elle simplifie les procédures, allège les formalités administratives et accélère le remboursement des frais. Vous pouvez la demander à votre caisse d’assurance-maladie. Elle est reconnue dans les pays de l’UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.

Si vous partez en dehors de l’UE, le pays de destination peut avoir signé des conventions avec la France. Assurez-vous auprès de votre médecin que vos vaccins sont à jour. Pour un long séjour à l’étranger, n’hésitez à visiter le site de l’Assurance maladie Droits et démarches à l’étranger.

Percevez des allocations de chômage français en partant dans un pays européen

Vous pouvez continuer à percevoir vos allocations de chômage dans l’Etat de destination pendant 3 mois maximum. La condition est de vous inscrire auprès des services de l’emploi de l’Etat de destination, auxquels vous devez remettre le document portable « U2 », qui vous aura été préalablement délivré par l’agence pôle emploi dont vous dépendez.

Rédigez votre CV international

Il est important de traduire mais aussi adapter votre CV international aux habitudes du pays. Présentez vos compétences ou savoir-faire utiles pour le poste convoité. Au lieu de traduire, indiquez plutôt l’équivalent de vos diplômes dans le pays ou détaillez le contenu de votre formation. Faites relire votre CV par une personne qui maîtrise bien la langue. Il existe également un modèle de CV européen Europass.

Conseils du pro

Le 112 est le seul numéro d’appel d’urgence valide dans toute l’UE.

Imprimer Haut de page
14e2895b1dd33805cfa10c18321cfb55]]]]]]]]]]]]]]